OP'Tage de Plomb 3

OP'Tage de Plomb 3

(25 et 26 Octobre 2008)

 

Les OP'Tage de Plomb de la Remes qu'est-ce que c'est ?

A l'origine se sont les orgas des OP Virus qui ont eu envie de se faire une OP entre eux pour jouer leurs propres scénars avec leurs potes. Ce sont donc des OP à guichet fermé, sans prise de tête et sans trop de fioritures. Les orgas sont là aussi pour jouer, pas pour faire les Marshals et l'accent est mis sur la fête et la détente.

 

Pour cette troisième édition, ce fut, aux dires des premiers feedbacks qui tombent, une très grande réussite. Tout le monde c'est bien amusé, autant pendant le jeu que pendant les pauses. Les scénarios, même s'ils ne sont pas aussi poussé qu'à une OP Virus, ont plu par leurs originalités. Les sourires, à la fin de l'OP étaient sur tous les visages, joueurs comme orgas et c'est le principal.

Bubulles

Au programme :

Samedi matin : Mission apéro. (scénario de WolfMan)

Une simple recherche d'objectif sur le terrain commun aux deux équipes ; l'équipe qui en rapporte le plus, a gagné. Mais quelques détails ont fait l'originalité :

Les objo : des biscuits apéro, des chips, des saucissons, des bonbons, mais aussi une nappe, des bougies, etc. Bref tout ce qu'il faut pour faire la plus belle table apéro possible ; et justement, c'est cela l'objectif principal

Les Oeufs : le fil rouge : dans chaque QG, un saladier, un fouet. Sur le terrain, des oeufs. L'équipe qui fait les plus beaux blancs en neige remporte un avantage.

Abdul le marchand : vers la fin de la partie, Abdul ouvre sa boutique, dans celle çi, à force de négociation et surtout grâce à l'argent trouvé sur le terrain, on peut acheter marchand tenace quelques petites choses en plus pour la table.

Bien sur, à la fin de la partie, l'apéro réel commence... bien que certains, tout en protégeant leurs tables, n'aient pas attendu la fin de la partie ^^.

Protection de l'apéro

 

 

Samedi Après-midi : Terminator. (scénario de WolfMan)

La guerre contre les machines à fait rage, mais les humains ont gagné. Maintenant, ils recommencent à se battre. Aux programmes, trouvés les éléments pour construire une bombe nucléaire et ainsi détruire la faction d'en face.

Les petits trucs en plus :

Le plutonium et l'uranium : représenté par des cyalum de différentes couleurs, elles ne pouvaient être ramassées que par les scientifiques (en combinaison blanche évidemment). Le plutonium représenté par des cyalums jaune craqués n'était approchables de moins de 3 m que par les scientifiques. L'uranium, en cyalum vert non craqué pouvait être approché par tout le monde, mais attention, s'ils étaient craqués tout le monde à moins 3 m était out, scientifique compris.

Les T1000 : deux robots, les T1000 se promènent dans le fort, ils sont virtuellement indestructibles et tirent sur toutes cibles mouvantes ou qui leur tir dessus. Le seul moyen de rester en vie face à ces monstres : ne pas bouger. Cela à donner lieu à des situations parfois assez cocasses.

Heureusement pour les joueurs, il existait un moyen de contrôler ces montres et la partie c'est terminé avec un T1000 passant d'une équipe à l'autre au fur et à mesure que les contrôleurs se faisaient outer (on a même eu le droit au premier robot de combat sauteur ^^)

T1000 en patrouille

Dimanche matin : Boites noires en terrain miné. (scénario de Tic)

Deux boites noires, une pour chaque équipe, sont caché (et bien caché) sur le terrain, au bout d'un certain temps elles émettent un bip qui permettent de les localiser. Après avoir trouvé les clefs qui les ouvrent, les joueurs prennent connaissance du code qui ouvre le coffre, objectif final. Bien sur ce coffre se trouve dans une salle totalement piégée et pour l'atteindre, il faut jouer le contorsionniste.

Les mines : dans certains couloirs, des petits bambous avec des fanions rouges sont plantés. Le terrain, tout le couloir, est donc miné. Le seul moyen de passer, le déminer. Dans chaque équipe, des joueurs ont pris le rôle de démineur et, à l'aide de pétard, démine un à un chaque bâton, ce n'est que lorsque tout les bâtons sont déminés que le passage est permis. Les retours des démineurs des deux équipes sont formels : ils ont adoré !!!

Kentucky style

 

 

Néanmoins, comme toujours, il y a eu quelques points à corriger.

L'énervement s'est fait sentir le samedi après midi du à des tirs trop proche et trop haut. Un plus grand rappel et respect des distances de sécu, du cpc en bâtiment et du "pan t'es mort" sera fait la prochaine fois.

Quelques cafouillages sur des détails du scénario du dimanche. Mais surtout du au fait que son créateur avait enchaîné 8h de boulot directement sur l'OP, et ce, sans pause ; respect Tic. D'autant que le scénario déborde d'idées originales que beaucoup ont adoré.

Pour une OP'tage de Plomb, il y avait sans doute trop de monde : plus de 50 personnes à gérer c'est beaucoup pour un orga principal et deux en soutien. Comme le but de ce genre d'OP n'est pas d'alourdir l'organisation, le nombre de participant sera sans doute revu à la baisse pour de futur éditions.

 

 

Pas de partie de nuit pour cette OP'tage de plombs 3ème édition, contrairement aux 2 autres. En effet, avec plusieurs anniversaires à souhaiter et la volonté de passer une bonne soirée entre amis, l'organisation a préféré privilégier une nuit sans jeu. De plus, le campement, à l'intérieur du fort (pour protéger les joueurs de la rigueur des nuits fraiches... mais pas des ronflements du voisin de chambré) aurait, de toute façon, provoqué une gène certaine entre ceux qui jouent et ceux qui ne jouent plus. Avec ou sans partie d'ailleurs, avec les anniversaires, les batailles de cyalumes, et les concours de chants (C'est à la Rèmes qu'on gueeuuuule, qu'on gueeeeuuule....) les joueurs sont partie se coucher fatigués et content.

 

En conclusion, cette OP est, pour beaucoup déjà, à ranger dans les meilleurs souvenirs d'airsoft et de fête. Ce fut une fête entre amis ou le plaisir d'être tous ensemble le temps d'un we a été le principal.

Et comme toujours, on ne fait jamais de bonnes OP sans bons joueurs. Merci à tous d'être venu :)

 

Feeback Rèmes Brigade:

Quelques photos de l'OP:

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site