Battle Royal

Nombre de joueur : Entre 6 et 20
Type de partie : Deathmatch
Présence d'un voir deux arbitres/Maître du jeu obligatoire

Déroulement :

Les joueurs doivent préparer deux répliques : une de poing (AEP, GBB, NBB, Spring) ou pompe et une seconde qui sera leur réplique principale.

Il laisse leur réplique principale en zone neutre dans une zone dédié pour le scénar (c'est histoire de regrouper les répliques qui serviront pour le jeu)
Sur le terrain est disposé un certain nombre d'objectif (ça peut être tout est n'importe quoi, du moment que c'est facilement transportable et visible : un carré de carton peint en rouge par exemple). Ces objectifs représentent les répliques principales des joueurs (j'y reviendrai plus loin) il n'est pas obligatoire qu'il y ai autant d'objectif que de joueurs (avoir un plus petit nombre d'objectif peut être même plus intéressant)

Les joueurs sont séparés en deux groupes. Chaque groupe est conduit à un bout du terrain par un arbitre. Là, il dépose tous leurs répliques de poing dans une zone dédié.
Les deux arbitres se contactent par radio pour lancer le jeu en même temps. A ce moment, il appelle un par un, les joueurs qui récupère alors leur réplique de poing et peuvent aller dans le terrain (voir la scène de la classe dans BR1).
On considère que que chaque réplique de poing ne possède qu'un nombre limité de munition (a voir selon le nombre de joueurs) comme lors des parties gladiateurs.

Chaque joueur n'a qu'une seule vie, chaque joueur est contre tous les autres joueurs. Il y a deux points d'insertions pour éviter que les premiers entré se placent en embuscade.

Lorsqu'un joueur trouve un objectif il doit se débrouiller pour rejoindre la zone neutre et "échanger" alors son objectif contre sa réplique. La réplique principale, elle est en munition illimité (enfin, tant que le joueur à des billes). Echanger entre guillemet car le joueur garde sur lui l'objectif pour qu'un autre joueur puisse le récupérer s'il met Out le premier.

Si le joueur se fait toucher, il laisse l'objectif sur place et rejoint la zone neutre. Si un joueur n'a plus de bille il peut essayer de rester en jeu et faire des out en touchant de la main un adversaire.

Les pan t'es out sont évidemment autorisé, mais il faut néanmoins décompter un tir avec la réplique secondaire.

Le jeu s'arrête lorsqu'il ne reste plus qu'un joueur en jeu.


Variante et bonus possible :

Enveloppe :
Les joueurs commence avec, en plus de leurs répliques secondaires, une enveloppe. Dans cette dernière un bonus... ou non :
- Billes supplémentaires pour la réplique secondaire
- Vie supplémentaire
- réplique principale disponible (mais alors là il est cocu)
- parapluie, etc...

Bille supp :
Comme dans les parties gladiateurs, lorsqu'on met Out un autre joueur et qu'on vient le toucher on récupère ses billes (je préfère l'idée de récupérer toutes les billes qu'ils n'a pas tiré que une seule bille)

Soldat :
Au bout d'un temps donné, les arbitres et les joueurs déjà Out peuvent revenir en jeu avec leur réplique principal en tant que soldat venu exterminé cette bande d'ado (voir BR 2) . Lorsqu'un soldat est touché, c'est la règle des trois mains qui entre en compte (il faut que 3 mains touches le joueur Out pour qu'il revienne en jeu)

Zone d'exclusion/Terminator :
Si le terrain le permet, on peut mettre en place des zones d'exclusion : a certains moment : l'arbitre peut décider d'exclure peu à peu des zones de jeu (en criant le numéro de la zone) les joueurs ont alors très peu de temps pour sortir de la zone sous peine d'être hors jeu.
Si le terrain ne permet pas des zones, un terminator peut se balader sur le terrain et mettre Out tous joueurs croisé (règle habituel du totor : il ne voit que les mouvements, il est invincible et, si c'est en forêt, il ne voit que droit devant lui et pas plus loin de 20 m)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×